Efficacité énergétique

Eco-bilan SIRMELEC/ADEME de la profession de réparation/maintenance de matériel électrique

A la demande de ses adhérents, le SIRMELEC a réalisé, en partenariat avec l'ADEME, une analyse du cycle de vie de 2 moteurs (55 kW et 450 kW) et de deux transformateurs (1250 kVA et 100 MVA) neufs et réparés, au regard de 11 indicateurs environnementaux (consommation d'énergie, épuisement des matières premières, ozone, air, eau, changement climatique, ...).
Cette étude, dans les travaux se sont étalés sur six mois, a donné lieu à une synthèse qui rassemble les principaux éléments de conclusion de l'étude.

Principales conclusions :
- A technologies égales, la réparation d'un moteur présente moins d'impact sur l'environnement que son remplacement par un moteur neuf.
- La phase d'utilisation du moteur ou du transformateur est responsable de la quasi-totalité de son impact sur l'environnement.

Cette étude SIRMELEC / ADEME a donné lieu à 4 rapports complets portant chacun sur un des matériels étudiés. Ces rapports sont disponibles sur demande auprès du Délégué Général du SIRMELEC : ykassianides@sirmelec.fr

Le rôle central du secteur du service et de la maintenance dans l'efficacité énergétique

Qui mieux que celui qui s'occupe de la maintenance et du service des matériels électriques peut conseiller sur leur optimisation ?

L'analyse de son propre impact environnemental par la profession, au travers de l'écobilan SIRMELEC / ADEME constitue un préalable pour mieux conseiller les clients.

En effet, les conclusions de cette étude sont autant d'outils à disposition du professionnel du service et de la maintenance et de ses clients pour définir, de concert, la solution d'efficacité énergétique la plus adaptée aux besoins du client.

A ses outils d'appréciation de l'impact environnemental, le professionnel du secteur ajoute son expertise et son savoir-faire pour répondre aux besoins environnementaux, mais aussi techniques et financiers des clients.

C'est pourquoi les métiers du service et de la maintenance de matériel électrique jouent un rôle central dans la mise en oeuvre concrète de l'efficacité énergétique dans l'industrie. Cette expertise et ce conseil sont irremplaçables afin de s'assurer que l'installation finale répondra effectivement aux besoins exprimés.

Remplacement, réparation, amélioration par adjonction d'un variateur électronique de vitesse : le réparateur de matériel électrique a pour mission d'aiguiller les clients sur le choix le plus adapté.

Une plaquette a été élaborée par le SIRMELEC afin de présenter ce rôle central, mais aussi de battre en brêche certaines idées reçues trop fréquemment entendues.

A titre d'exemple, il est utile de rappeler que le fait de rebobiner un moteur ne lui fait pas perdre de rendement, voire même peut lui en faire gagner un peu (etude EAMT/EASA sur 20 moteurs différents).

Les incitations financières pour l'efficacité énergétique

Le nouveau prêt éco-énergie d'OSEO

OSEO vient de lancer un prêt participatif éco-énergie destiné à tous les industriels qui souhaitent réaliser des travaux d'efficacité énergétique incluant l'achat et l'installation de certains matériels définis.

Dans notre domaine, ce prêt concerne notamment l'achat et l'installation de moteurs IE2, de variateurs électroniques de vitesse, ou encore de motoréducteurs.

Le SIRMELEC a été consulté par OSEO afin de définir les fiches techniques permettant l'obtention du prêt et de préciser le périmètre concerné. Ces prêts éco-énergie bénéficient de taux bonifiés par l'Etat (donc assez faibles), et ne nécéssitent ni garanties, ni co-financement. Ils sont plafonnés à 50000 euros et leur demande peut se faire auprès d'OSEO par Internet.

Pour plus d'informations :
Site OSEO dédié aux prêts participatifs éco-énergie : http://www.pee-oseo.fr  
  

Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE)

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) a été introduit par la loi sur l’énergie du 13 juillet 2005 avec pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans les milieux diffus que sont les secteurs du bâtiment et de la petite et moyenne industrie. Pour les entreprises, ce mécanisme s’avère être un levier financier potentiel supplémentaire au service de leurs projets de maîtrise de l’énergie.

Par ce dispositif, les fournisseurs d’énergie doivent, en effet, promouvoir les investissements économes en énergie, et sont ainsi susceptibles de soutenir financièrement les maîtres d’ouvrage.

Après une première période concluante de rodage (2006-2009), le dispositif CEE s’intensifie au travers d’une seconde période triennale, plus ambitieuse, qui a débuté le 1er janvier 2011.

Réservé aux adhérents SIRMELEC

Concrètement, l'installation de plusieurs matériels donnent lieu des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) qui peuvent par la suite être valorisés et transformés en argent à la fois pour l'installateur et pour le client. Néanmoins, les retours d'expérience sur les montages des dossiers permettant d'obtenir des CEE indiquent que le processus est assez fastidieux.

Aussi, le SIRMELEC a créé un partenariat avec la société COPEO afin de mettre à disposition de ses membres, une interface sur l'Espace Adhérents de ce site qui leur permet de valoriser leurs CEE avec une procédure très simplifiée.

Reservé aux adhérents SIRMELEC : Accédez à l'Espace de valorisation des CEE

Les matériels ouvrant droit à des CEE sont définis par des fiches officielles (rédigées par le Ministère de l'Ecologie) qui déterminent l'économie d'énergie réalisée avec chaque type de matériel.

Ci-dessous, les principales fiches concernant notre activité :

NOUVELLES PLAQUETTES

Dépliant SIRMELEC
"Le rôle central de la maintenance et du service de matériel électrique dans l'efficacité énergétique"

Synthèse de l'écobilan SIRMELEC / ADEME de l'écobilan de la profession

ANNUAIRE

Les adhérents du SIRMELEC déploient leurs services partout en France.

Trouver un adhérent près de chez vous...

PRESSE

Communiqué de presse SIRMELEC du 22 mars 2012

Publication de l'indice de confiance : les entreprises du secteur manquent de visibilité économique.

Voir le communiqué